De la banque à Labanque

Au début des années 2000, la Banque de France se voit contrainte de fermer certaines de ses succursales, passage à l’Euro oblige. Béthune voit disparaître ce haut lieu du pouvoir centralisé.

Après des années de travaux, sans toucher à l’architecture du lieu, la finance a plié bagage pour laisser la place à l’art contemporain. Le « centre de production et de diffusion des arts visuels » propose désormais aux artistes et au public 1 500 m2 d’exposition répartis sur 4 niveaux dans ce bâtiment remarquable.

Petite visite d’un lieu qui ne vous laissera pas indifférent…

Une architecture d'exception

C’est au début du 20ème siècle que fut décidée la construction de La Banque de France, à Béthune, comme dans près de 70 villes. L’architecte en chef conçoit alors des bâtiments qui se ressemblent. Il s’agit d’asseoir le pouvoir et le statut de l’institution tout en respectant à la lettre un cahier des charges hautement sécurisé.

Dans chaque ville, le Directeur de la Banque de France locale était un notable important. La banque se devait d’imposer luxe et respect dans ce haut lieu de la vie économique et industrielle de la région. Béthune ne déroge pas à la règle. Son appartement de 514 m², sur deux étages, accueillait réceptions, vie quotidienne et mondaine et parfois conseils d’administration. Les matériaux sont nobles : marbres, parquets, escalier monumental. Mais le bâtiment comporte aussi ses petits secrets. L’appartement du Directeur était ainsi directement relié au commissariat voisin…Allez savoir pourquoi !

Au fil des expositions, évoluez dans une architecture somptueuse, entre Art déco, salle des coffres imposante et appartement de fonction hallucinant. Le tout agrémenté de chemins de ronde souterrains, de systèmes de détection de vibration anti-percements qui jamais ne furent mis à mal.

Dans le secret des coffres

Les expositions et les installations ont envahi la salle la plus secrète et la plus cachée : la salle des coffres. Le saint des saints où les particuliers venaient mettre à l’abri liquidités, papiers officiels ou secrets de famille… Une salle des coffres intacte où les plus curieux ne manqueront pas de noter l’absence du coffre n°13, superstition oblige !

Enfin, les serres de monnaie abritaient les liquidités nécessaires à la banque. Une salle hautement sécurisée et chauffée pour le confort des petits billets de banque… En 2000, 5 milliards de Francs dormaient bien au chaud au cœur de Béthune.

Art déco, passé riche et étonnant, vie moderne, art contemporain : cette banque a toute sa place dans votre « to do list » de vacances ou de week-end. Et quand en plus, elle propose des ateliers, des visites off, des murder party, n’hésitez pas, mettez votre cagoule, prenez votre lampe de poche… La fortune sourit aux audacieux !

44 place Georges Clémenceau - Béthune
+33(0)3.21.63.04.70

À vivre ici

Plus d'évènements

Légende

  • AmBBassadeurs
  • Expériences à vivre