« Au départ, c’est comme une drôle d’idée… mais à la fois, c’est assez tentant ».
Quand j’ai proposé à mon petit Sam de sept ans cet étrange moment, moitié balade dans la nature, moitié sophrologie, il m’a regardé avec étonnement, je l’avoue. Et puis je crois qu’il s’est laissé prendre au jeu comme moi. Au rythme lent de la marche et de la respiration…

« Inspire, expire ». Laetitia nous a accompagnés dans les chemins profonds du Parc d’Olhain, 450 hectares de chlorophylle bienveillante : un moment étrange à décrire. « Inspire, expire ». Marcher en sophrologie, ce fut un étonnant moment pour nous retrouver, nous connecter, nous mettre totalement en lien avec ces arbres, ce soleil d’été.

Durant ces deux heures, Laetitia nous a proposé de choisir un objet, un bâton, une pierre, une fleur, selon notre inspiration du moment. J’ai vu les yeux de Samuel s’ouvrir, j’ai vu son imaginaire s’éveiller et quand, en fin de balade, nous avons tous réuni nos objets au sol, pour une composition naturelle et éphémère, le moment partagé fut doux, emplis de mots et d’émotions.

Faites confiance à Laetitia et laissez tomber vos écrans... Connectez-vous à la nature et à vous-même.

Une belle thérapie, naturelle et gratuite

Savez-vous que certains médecins prescrivent ces « bains de forêt » pour éviter la prise de médicaments ? La « Sylvothérapie » ou « faire un câlin à un arbre » selon Laetitia, part du principe que les arbres possèdent et diffusent de l’énergie. « J’imagine à nouveau les sourcils de certains se lever, mais je suis toujours sérieuse ! ».

En fait, tous les êtres humains et êtres vivants possèdent leur énergie, leur vibration… Les arbres, connectés à la terre par leurs racines, et au ciel par leurs branches, possèdent une énergie particulièrement forte dont nous pouvons nous ressourcer.
Des études scientifiques démontrent que l’énergie des arbres et de la forêt ont un fort pouvoir relaxant, apaisant, anti-anxiogène. Prêt à jouer le jeu ?

TUTO : Comment bien faire un câlin aux arbres ?
Lorsque vous avez trouvé votre arbre, fort et beau, prenez un moment pour l’observer. Demandez-lui intérieurement la permission de l’approcher. Ensuite, collez-vous contre lui et enlacez-le en fermant les yeux. Respirez calmement en restant dans l’instant présent. Sentez l’écorce de l’arbre contre vos mains. Respirez pleinement. Eloignez-vous lorsque vous le voulez. Avant de repartir, n’oubliez pas de remercier l’arbre, il vous a insufflé son énergie.

Un attrape-rêves que vos enfants vont fabriquer

« C’est lors de mon voyage au Chili que j’ai découvert les mandalas mexicains, aussi appelés « Ojo de Dios » dans le pays », raconte Laetitia. Nous vous proposons de poursuivre la magie de la forêt avec cet atelier mêlant création et concentration. De jolies branches décorées pour protéger les enfants des mauvais rêves, la nuit...

Retrouvez Laetitia et tous ses évènements sur son Facebook : sophrologie / reïki béthune-bruay-lens

Bien et pas loin