La Cité des Electriciens

Patrimoine mondial UNESCO ,  Site et monument historiques ,  Mine à Bruay-la-Buissière

Centre d'interprétation de la Cité des Electriciens à Bruay-La-Buissière © Jérôme Pouille
Jardin des artistes de la Cité des Electriciens à Bruay-La-Buissière © Jérôme Pouille
Jardin des artistes de la Cité des Electriciens à Bruay-La-Buissière © Jérôme Pouille
  • La Cité dite « des électriciens », en raison du nom des rues qui la composent, est construite en 1856 pour loger les ouvriers mineurs de la fosse n°1 de Bruay.
    Au début de la période minière, les premiers types d’habitat spécifiquement liés à l’exploitation des mines sont encore sous l’influence des modèles ruraux. La cité conserve son organisation d’origine avec les voyettes, les carins (ou dépendances) et le jardinet.
    Elle se compose de 43 logements d’environ 40m². Chaque maison dispose d’un rez-de-chaussée (pièce à vivre), d’un comble et d’une cave. De par son état de conservation exceptionnel, la Cité des Electriciens fait partie de l’inscription du Bassin Minier du Nord-Pas de Calais au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Le site fait l'objet d'un important projet de reconversion pour devenir un centre d'interprétation de l'habitat et du paysage miniers, développer les résidences d'artistes et créer des gîtes urbains et décalés, des jardins partagés, etc.

    Actuellement en travaux. Ouverture prochaine.
  • Langues parlées
    • Français