Voir les photos (3)

Patricia Zygomalas et les Créateurs de Bonheurs - Norman et Sweetpea

Arts graphiques à Calonne-Ricouart

  • Pour la 5ème année, plus de 500 personnes en situation de handicap se transforment en « Créateurs de Bonheurs ». Ils souhaitent montrer que, même définis comme « personnes en situation de handicap », ils sont capables de nous apporter des petits moments de bonheurs par leur joie de vivre, leur enthousiasme et leur créativité. Pour réaliser leurs souhaits et puisque la fête est plus heureuse quand on s’entoure d’amis, les Créateurs de Bonheurs ont choisi d’inviter des artistes qu’ils admirent...
    Pour la 5ème année, plus de 500 personnes en situation de handicap se transforment en « Créateurs de Bonheurs ». Ils souhaitent montrer que, même définis comme « personnes en situation de handicap », ils sont capables de nous apporter des petits moments de bonheurs par leur joie de vivre, leur enthousiasme et leur créativité. Pour réaliser leurs souhaits et puisque la fête est plus heureuse quand on s’entoure d’amis, les Créateurs de Bonheurs ont choisi d’inviter des artistes qu’ils admirent et avec lesquels ils se sentent en amitié pour développer leurs créations.
    L’aventure humaine et artistique du festival des Petits Bonheurs se déroule du 2 juin au 5 juillet sur 17 communes de la Communauté d’agglomération Béthune-Bruay, Artois-Lys-Romane.

    Vous ne pouvez pas les ignorer…. Depuis quelques semaines, ils ont envahi les villes, sans doute poussés par un mystérieux besoin de rencontrer l’Homme. Chats, chiens, lapins, autruches, volatiles en tous genres, crocodiles, et autres animaux sauvages peuplent les rues de l’agglomération. Magnifiques, impressionnants, tendres, drôles, parfois porteurs d’un message écologique, ces Nouveaux Animaux de compagnie visent d’abord à nous faire sourire et rêver.

    Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie mosaïque d'art, au concours 2000, Patricia Zygomalas, crée et restaure des mosaïques à partir de marbre, smalts, émaux, pâtes de verres...Une passion qu’elle a apprise en partie auprès de son père, marbrier, et au fur et à mesure de rencontres. Cet art consiste à reformer des volumes, des revêtements ou des tableaux à partir de morceaux de marbre ou de verre. « La mosaïque d’art demande de travailler pièce par pièce, c’est un travail très long », décrypte l’artiste. Un travail minutieux qui demande aussi de trouver les bonnes couleurs. « Ce n’est pas toujours évident car certaines teintes ne se font plus ou sont difficiles à trouver. »
    Intallée à Lille cette artiste a déjà transmis son art aux Créateurs ces deux dernières années. Et la rencontre a fait mouche car nos créateurs pratiquaient déjà cette discipline qui exige à la fois réflexion et dextérité. http://mozaique.lille.free.fr Facebook.com/mozaiquepatricia
    instagram.com/mozaiquepatricia

    Œuvre visible à partir du 8 juin 2021