JuliendCPortrait.jpg

Julien de Casabianca et les Créateurs de Bonheurs

Arts graphiques à Isbergues

  • Pour la 5ème année, plus de 500 personnes en situation de handicap se transforment en « Créateurs de Bonheurs ». Ils souhaitent montrer que, même définis comme « personnes en situation de handicap », ils sont capables de nous apporter des petits moments de bonheurs par leur joie de vivre, leur enthousiasme et leur créativité. Pour réaliser leurs souhaits et puisque la fête est plus heureuse quand on s’entoure d’amis, les Créateurs de Bonheurs ont choisi d’inviter des artistes qu’ils admirent...
    Pour la 5ème année, plus de 500 personnes en situation de handicap se transforment en « Créateurs de Bonheurs ». Ils souhaitent montrer que, même définis comme « personnes en situation de handicap », ils sont capables de nous apporter des petits moments de bonheurs par leur joie de vivre, leur enthousiasme et leur créativité. Pour réaliser leurs souhaits et puisque la fête est plus heureuse quand on s’entoure d’amis, les Créateurs de Bonheurs ont choisi d’inviter des artistes qu’ils admirent et avec lesquels ils se sentent en amitié pour développer leurs créations.
    L’aventure humaine et artistique du festival des Petits Bonheurs se déroulera du 2 juin au 5 juillet sur 17 communes de la Communauté d’agglomération Béthune-Bruay, Artois-Lys-Romane.


    Street artiste, photographe, auteur-réalisateur français, Julien de Casabianca réalise des collages de personnages extraits des peintures des musées.
    Libérer les œuvres des murs des musées pour les afficher dans la rue, c’est faire voler en éclats l’exclusion du savoir. En mélangeant Street Art et culture classique, l’artiste adopte un langage transgénérationnel et permet à tout le monde d’y avoir accès, même sans avoir de connaissances en histoire de l’Art.
    Avec Outings Project, il est invité partout dans le monde par les musées pour jouer avec leurs collections, et parfois inviter le grand public à le faire avec lui. Pour participer, il suffit de se promener avec lui dans le musée, de porter un regard nouveau et libre sur les peintures qu’il abrite, d’y choisir un personnage, de le prendre en photo avec son smartphone, puis Julien de Casabianca l’imprime à taille humaine et vous accompagne pour l’emmener dehors dans le monde contemporain et le coller ensemble dans la rue.
    Insta julien_de_casabianca / ww.juliendecasabianca.com