Le monument commémoratif portugais

Site et monument historiques ,  Cimetière militaire et mémorial à La Couture
Monument commémoratif portugais © Antoine Leyval
  • Jusqu’au 9 avril 1918, l’Armée portugaise tient les tranchées du secteur de Neuve-Chapelle que les troupes allemandes franchissent. Fortement bousculés, les soldats portugais établissent un point de fixation dans le secteur de La Couture où ils résistent vaillamment. Pour honorer ses soldats, la nation portugaise édifie un monument commémoratif au cœur du village.

    Le 10 septembre 1923, le conseil municipal accepte de céder 25 m² de terrain à la nation portugaise, à côté de l’église. Construit en bronze et en pierre, par des ouvriers portugais, d’après les dessins d’Antonio Teixeira Lopes, le monument est inauguré le 10 novembre 1928. Il met en scène une église gothique ruinée par la guerre, une femme, allégorie de la patrie tenant l’épée de Nun’Alvares, héros de l’indépendance du Portugal, et aidant un soldat portugais qui tente de terrasser à coups de crosse la Mort, représentée par un squelette avec une faux. Sur le socle est gravée la phrase l’hommage du Portugal à la France immortelle, réduit* de La Couture, 9 avril 1918.

    Site accessible tout au long de l’année.

    Un QRCode traduit en français et portugais permet de mieux comprendre l’histoire et l’architecture du monument commémoratif. A quelques mètres, l’église Saint-Pierre, vaut le détour !

    Labellisé Centenaire

    *Un réduit est l’endroit où les troupes se regroupent avec les munitions.