Le gal de Gauchin

Arts et traditions populaires à Gauchin-Légal
Gal de Gauchin-Le-Gal
  • Ce grès ovoïde, à l’apparence anodine, fit beaucoup parler de lui.
    La nuit, il avait la fâcheuse habitude d’aller frapper aux portes des épouses infidèles. Las de ses escapades facétieuses, il fut décidé de l’enchaîner pour la paix des foyers. Lors de la guerre 14-18, un soldat éconduit, pour se venger d’une Galcinoise vertueuse, le plaça devant sa porte. De colère, elle l’enterra dans son jardin.

    Ce n’est qu’en 1925, qu’un officier américain Henry Selden Bacon l’enchaîna solidement. Depuis, fini les scandales ! Ici, on dit : « si t’é mat’ det’fem’ assit’ te such’Gal, t’in sra débarassé ! »

    Le gal se trouve sur la place du village de Gauchin-le-Gal, près de l’église (au croisement de la rue de Caucourt et de la D 341).

    A proximité, vous trouverez le château d’Olhain (19 rue Léo Lagrange - Fresnicourt-Le-Dolmen).
  • Langues parlées
    • Français